Crête de l’Alp Gaston – Pic du Grand Vallon

La Crête de l’Alp Gaston, puis la montée au Pic du Grand Vallon en suivant ensuite la Crête du Grand Vallon, jusque sous la Croix de Ratier, constitue un magnifique parcours avec de superbes paysages entre deux vallons, celui de Pra Reboul et celui de Bouchouse. La crête est facile à suivre, très peu fréquentée et offre un parcours varié plein d’intérêts.

Ref : Carte IGN  3537 ET GUILLESTRE.
Dénivelée totale : environ  1000 m (entre 1646 et 2581 m).
Distance : environ  km  –  Temps total : 5 à 6 h.
Difficulté : *** (la montée dans les bois pour rejoindre la crête de l’Alp Gaston au-dessus des Moulières est hors-sentier et un peu raide. Ensuite crête par endroit est un peu aérienne mais sans difficulté. La montée finale pour le Pic du Grand Vallon est aussi assez raide sur 100 m de dénivelée. Le reste du parcours est sans difficulté).

Le départ se fait, vers 1646 m d’altitude, sur la piste des Grangettes que l’on récupère au-dessus de St Crépin et du Villard. Garer la voiture juste après l’embranchement des Moullières qui n’est pas très visible sur la gauche au niveau du passage d’un torrent (800 m environ avant les Grangettes).
La piste assez raide au début vous permet de rejoindre la Cabane des Moullières (1801 m). A partir de là, il faut se frayer son chemin au mieux, hors-sentier, dans une pente assez raide pour monter vers la Gavie et le bout de la Crête de l’Alp Gaston au niveau du point coté (2153 m). Suivre vers le Nord-Est la Crête de l’Alp Gaston qui n’est pas difficile à parcourir, en restant le plus possible près du fil de cette crête, même si l’on contourne quelques petits ressauts versant Sud-Est.
On atteint le Pas de la Cavale après avoir contourné, à la descente, le ressaut assez abrupt du côté Nord Est (2365 m).
De là : soit on rejoint assez aisement le Clot Malamort et ensuite en dessous la route forestière qui mène aux Grangettes, soit on continue sur la Crête vers le Pic du Grand Vallon.
La montée au Pic du Grand Vallon est un petit peu raide mais ne présente pas de difficulté et ensuite la Crête du Grand Vallon est très facile à parcourir. Au point (2478 m) avant la Croix de Ratier, nous sommes redescendus vers les Ruines de Ratier, pour emprunter en dessous une bonne draille qui nous permet de rejoindre le fond du vallon et ensuite la Cabane de Peyre Murenq.
En suivant la piste on retrouve la voiture en dessous des Grangettes.

 

Pacou

Pacou

Un commentaire

  • Fred
    27 mai 2020 à 16 h 43 min

    Bonjour,
    Merci pour ce topo d’une randonnée de toute beauté, offrant des paysages variés de toute beauté, hors des sentiers battus et accessible à des randonneurs moyens.
    Son exposition, son altitude moyenne et son dénivelé raisonnable en font une rando de début de saison idéale (d’autant que les alpages sont déserts, ce qui permet de voir les chamois nombreux sous la croix de Ratier).
    Trois précisions à votre topo précis et exhaustif :
    – 26 mai 2020 : Attention aux travaux de mise en place de la conduite forcée qui mène à la future centrale hydroélectrique située au dessus des Guions : la route menant aux Grangettes est fermée à la circulation en semaine, à partir du lieudit « ravin de Ruinas » (alt. 1470) : il faut donc faire le reste à pied jusqu’au départ de la randonnée;
    – à partir de la cabane des Moulières, privilégier la trace indiquée dans le topo (orientation nord ouest au départ), plutôt que d’attaquer la montée directement au dessus de la cabane : à cet endroit la forêt est dense et les genévriers nombreux sur le premier tiers de la montée. Attention aux écorchures…
    – « L’ascension » du pic de Grand Vallon peut sembler a priori ardue, lorsqu’on arrive au pied du pic. En réalité, elle se fait aisément malgré la pente : les appuis son bons et les cheminements possibles nombreux.

Laissez un commentaire