Mont Colombis

Ref : Carte IGN 3438 ET EMBRUN et 3338 ET GAPCarte Colombis
Dénivelée totale : environ 1100 m (entre 700 et 1734 m).
Difficulté : ** Randonnée un peu longue mais sans difficulté, à faire au début du printemps ou à l’automne en dehors des grosses chaleurs. Les chemins sont toujours bons, mais pas toujours bien balisés.

A partir du premier virage avant de traverser le torrent du Merdaret (altitude 750 m) sur la route qui mène à Pierrefeu à côté d’Espinasses, où on laissera la voiture. On remonte à pied la route jusqu’au prochain virage pour prendre le chemin qui part à droite, va traverser vers l’Est et redescendre ensuite aux premières maisons d’Espinasses (altitude 700 m). Tourner alors à gauche et retrouver le sentier qui remonte le vallon du Torrent de Trente Pas. Le chemin va traverser une belle combe ravinée avec quelques demoiselles coiffées et poursuivre ensuite dans les bois le long du torrent pour rejoindre la route forestière venant de Rousset et du Col du Pré du Laus. Poursuivre sur cette route forestière à gauche, plus loin encore à gauche et ainsi rejoindre les maisons de La Faure. Suivre la route forestière en direction de Vière sur environ 600 m et prendre le sentier à gauche qui vous permettra de monter vers la Croix des Près. Il est possible dans le virage coté 1344 m avant la Croix des Près de couper à travers bois vers l’Ouest pour rejoindre plus haut la route forestière qui monte vers Serre des Rousses et la Cabane des Bergers. Au niveau des maisons de la Selette, juste après le champ bordant la route forestière à gauche prendre un sentier qui monte dans les bois pour retrouver la route forestière plus haut au niveau d’un carrefour où l’on prendra alors la route à gauche qui redescend un peu jusqu’à la traversée du torrent du Ravin de l’Aiguillette. Prendre tout de suite le sentier qui monte à droite pour rejoindre la crête de Clot des Champas (1618 m) et poursuivre ensuite sur la gauche en bordure des bois pour rejoindre le Mont Colombis (1734 m) et son belvédère.
Pour la descente rejoindre à côté du grand pylône le sentier de l’Échine de l’Âne que l’on va suivre jusqu’à Serre Giraud (1150 m). Bien rester sur la gauche pour trouver le bon sentier, non marqué sur la carte, mais qui descend facilement dans les pentes raides en direction du Torrent du Merdaret pour rejoindre Espinasses et le virage où on a laissé la voiture.

Pacou

Pacou

Laissez un commentaire