Pic de Rochelaire et Tête de Vautisse

L’ascension de 3 sommets à plus de 3000 m, Pic de Rochelaire (3108 m), Tête de Vautisse (3156 m) et Crête de Rougnoux (3003 m) dans une longue randonnée en boucle essentiellement hors-sentier, vous offrira une belle journée sportive, dans un cadre sauvage et assez peu fréquenté pour une bonne partie de cette itinéraire.

Ref : Carte IGN 3437 ET ORCIERES MERLETTECarte Vautisse
Dénivelée totale : environ 1400 m (entre 1920 et 3156 m).
Difficulté : ***/**** Une pente un peu raide (env 25 °) sous le col entre Rochelaire et Vautisse, qu’il vaut mieux gravir quand il y a encore de la neige, sinon le pierrier risque d’être un peu pénible à remonter. (Prévoir éventuellement un piolet si la neige est dure). La crête du Pic de Rochelaire est en mauvais rocher mais ne présente pas vraiment de difficulté. La crête menant à la Tête de Vautisse nécessite de mettre un peu les mains, à 2 ou 3 endroits, mais reste facile. La crête de Rougnoux est large et se suit sans problème avec une sente assez bien marquée. Le vallon de Font Cailla se descend sur un sentier sous le col de Val Haute, qui se perd ensuite dans le fond du Vallon et que l’on retrouve, vers (2100 m), en restant bien rive droite du torrent pour traverser à flanc vers la Croix du Lauzet.

En voiture prendre la route qui, à l’entrée de la vallée de Freissinières, après Pallon, part du village de Chambon vers les Roberts, le Serre. Continuer sur cette route jusqu’aux Faures et après sur la longue route forestière qui passe au col des Combes et rejoint ensuite le Lauzet (2072 m).

A la Croix du Lauzet

Laisser la voiture à la Croix du Lauzet. Suivre à pied la route qui descend sur 150 m de dénivelée, traverse le torrent de Sebières, passe à côté de la cabane de la Valette et rejoint les cabanes du Sellar. Avant les cabanes du Sellar rester sur le chemin rive droite du torrent jusqu’au point coté (2030 m). De là suivre le sentier de la cabane de Mouthe et après la cabane monter dans les pentes

Aux Lauzières d’Aoust.

herbeuses au-dessus en tirant vers la gauche pour traverser vers les Lauzières d’Aoust et ensuite vers le fond du vallon de la Montagne d’Août. Remonter le fond du vallon en direction du Pic de Rochelaire et tirer légèrement vers la gauche pour rejoindre le col (2983 m) entre le Pic de Rochelaire et la Tête de Vautisse par une pente d’éboulis. (Il est préférable de faire cette randonnée début juillet pour profiter encore des névés restants qui faciliteront l’ascension, prévoir alors un piolet en cas de neige dure).
Du col 2983 m, on remonte la crête Est du Pic de Rochelaire, qui reste facile, malgré le franchissement de quelques rochers instables, qui demande un peu de précautions, pour atteindre le sommet à (3108 m).
Redescendre par l’itinéraire de montée au col (2983 m) et suivre la crête vers la Tête de Vautisse. Large au début et après le franchissement de quelques ressauts rocheux avec un peu d’escalade très facile, la crête devient un peu plus aérienne, mais ne présente pas de difficulté. On rejoint le sommet de la Tête de Vautisse à (3156 m).
Vautisse 57-16Du sommet de la Tête de Vautisse, suivre la crête un peu effilée au début vers le Nord-Est et bifurquer vers la droite pour rejoindre le collet (2905 m) sous la crête de Rougnoux. On retrouve un peu avant le collet une sente qui remontera vers le sommet de Rougnoux à (3003 m). Suivre alors facilement le fil de la crête de Rougnoux, puis de celle de l’Homme et rejoindre le Col de Val Haute (2517 m). Un bon sentier vous permet de descendre dans le Vallon de Font Cailla et se perd ensuite. Suivre alors le fond du vallon jusqu’à l’altitude 2200 m. De là, au niveau du resserrement du vallon, bien rester rive droite pour retrouver le sentier qui va traverser sous la Barre des Treuils et rejoindre la Croix du Lauzet.

 

Pacou

Pacou

Laissez un commentaire