Pic de Rochebrune

Ref : Carte IGN 3537 ET : GUILLESTRE, ou 3536 OT BRIANCON
Dénivelée totale : environ 1150 m (entre 2200 et 3320 m).
Difficulté : **** Randonnée sportive dans un cadre très minéral, sur un grand sommet à plus de 3300 m qui offre un panorama exceptionnel sur 360 °.

Depuis le col d’Izoard, on emprunte le bon sentier passant par le col Perdu (2479 m), qui ensuite redescend un peu, pour partir en traversée vers l’Est, dans la Casse des Oules et rejoindre par une pente un peu plus raide à la fin le col des Portes ( 2915 m).
Le Pic de Rochebrune est constitué de deux sommets (3320 m et 3308 m), situés de part et d’autre d’une brèche bien visible qui faudra rejoindre à partir du col des Portes en remontant un grand éboulis assez raide, par une sente plus ou moins bien marquée, balisée par des cairns. De la brèche, ensuite l’itinéraire le mieux est de gravir à gauche un petit mur munie d’une corde à noeuds et de suivre ensuite sur la droite le fil de l’arrête qui mène au sommet Nord. On trouve quelques spits avec des mousquetons rapides, permettant un assurage. (escalade facile en II). Le casque et un bout de corde de 20 m est conseillé.
Pour le retour, revenu au col des Portes, descendre au Sud l’éboulis de la Casse des Clausis, pour rejoindre les pentes herbeuses sous la crête des Oules et traverser facilement jusqu’au lac de Souliers (2492 m). Prendre en dessous du lac le bon sentier qui ramène à la route du col d’Izoard en dessous de la Casse Déserte (2220 m). Si on a pas prévu 2 voitures, il faudra remonter les 2km300 de route pour retourner au col d’Izoard (2360 m).

Pacou

Pacou

Laissez un commentaire