Cheval-B-31-17

Col du Cheval de Bois

Au fond de la Vallée de Champoléon ou du Drac Blanc, on pénètre dans un domaine de hautes montagnes sous le Sirac, pour rejoindre le très beau Refuge du Pré de la Chaumette qui donne envie d’y faire une pose. On remonte ensuite le Vallon de Rougnoux, sous l’impressionnante Pointe des Rognoux et ses rochers plissés, pour atteindre le Col du Cheval de Bois. Col reculé et un peu perdu qui permettrait de passer dans le Vallon de Prelles, où on se demande si l’ascension du Col de Prelles, sous la Pointe des Estaris, ou du Col des Pisses serait possible (oui mais la difficulté augmente grandement et la randonnée changerait alors de catégorie).

Ref : Carte IGN  3437 ET ORCIERES MERLETTECarte Col du Cheval de Bois
Dénivelée totale : environ 1000 m (entre 1490 et 2473 m).
Distance : environ 19 km  –  Temps total : 6 à 7 h.
Difficulté : ** – Randonnée facile toujours sur bon sentier.

Dans le Champsaur, on remonte toute la Vallée du Drac, pour tourner, ensuite à gauche, vers la Vallée de Champoléon ou du Drac Blanc où on ira garer la voiture au bout de la route goudronnée à presque 1500 m d’altitude (parking).
Cheval B 44-17Poursuivre à pied la route forestière jusqu’au torrent et juste avant le torrent prendre, rive droite, le sentier du Tour du Vieux Chaillol qui va rejoindre le Refuge du Pré de la Chaumette à 1800 m. Traverser alors le torrent prendre le sentier du Col du Cheval de Bois et du Pas de la Cavale. Vers 2070 m laisser le sentier qui monte vers le Pas de la Cavale à gauche et suivre celui du Col qui va d’abord longer le torrent, puis sillonner versant Est pour rejoindre le Col du Cheval de Bois que l’on découvre au dernierCheval B 28-17 moment à 2473 m d’altitude.
Retour par le même chemin, mais après le refuge du Pré de la Chaumette, il est intéressant de descendre sur le sentier rive gauche et de passer sous la cascade du Torrent de Prelles (si on revient faire cette randonnée on essaiera d’ailleurs de monter en bordure de cette cascade pour rejoindre le Vallon de Prelles et son petit lac et ensuite atteindre le Col du Cheval de Bois et ainsi faire une boucle).

 

Pacou

Pacou

2 commentaires

  • Alain Laporte
    10 septembre 2017 à 9 h 21 min

    J’ajoute au commentaire d’Hélène, que depuis la Haute Sagne, une sente, certes moins marquée, se poursuit dans le creux du vallon, passe au micro-lac et à la dépression coté 2601m et permet de rejoindre facilement le Col des Pisses, d’où l’accès au sommet de la Pointe des Pisses n’est qu’une simple formalité, puis la traversée du sommet de Prelles, ne présente qu’un petit passage rocheux, assez aérien où il convient de prendre quelques précautions dans la descente avant de rejoindre le Col de Prelles où on retrouve un relatif bon sentier pour redescendre jusqu’au Col du Cheval de Bois. Ce qui certes augmente sérieusement le niveau de cette randonnée, mais qui cependant reste facilement accessible aux randonneurs alpins, récemment baptisés d’experts pour plagier les Italiens ! Annie, dite la Marmotte, l’a bien réalisée en 2002 (en seulement 9 h, hors-tout, soit sieste comprise!), c’est dire !…

  • Piot Hélène
    8 septembre 2017 à 11 h 33 min

    Quel dommage de s’être privé du classique circuit du Lac de Prelles, très beau miroir du Sirac, avec ses tritons alpestres; la montée en bordure du Torrent de Prelles se faisant sur une excellente sente équivalente à un bon sentier permet d’observer, au-dessus de la cascade, de beaux polis glaciaires parmi lesquels des marmites résultant de l’érosion des moulins glaciaires. Cette variante bien connue n’accroît pas la difficulté de cette randonnée et même en diminue la distance.

Laissez un commentaire