La Mournière – Traversée de Roche Close – Pic des Têtes

 

Dans la magnifique vallée de la Blanche en Ubaye, et en remontant le Vallon du Clot la Pierre où on atteint le col la Pierre qui permet de communiquer de l’autre côté sur le Grand Puy, on se retrouve au pied de la Mournière. Ce très beau sommet dont l’ascension est assez alpine offre un panorama exceptionnel sur la Vallée de la Blanche et celle de Seyne. La traversée ensuite de Roche Close, par une arête particulièrement aérienne et impressionnante, pas très difficile mais très étroite par endroit et exposée ne vous laissera sûrement pas indifférent. (Pied sûr absolument obligé).
La descente sur le Col des Têtes reste un peu technique par endroit et toujours dans une ambiance très alpine. La montée au Pic des Tête ne présente pas de difficulté, mais il faudra faire attention à la descente sur le Pas de Galèbre, même si des chaines protègent les parties les plus raides. (voir photo du Pic des Têtes et du Pas de Galèbre →)
Le Pas de Galèbre offre un panorama impressionnant sur tout le cirque de Galèbre et ensuite la descente en empruntant un peu le bord du Vallon de Vautreuil pour rejoindre après le Vallon du Clot la Pierre reste très intéressante. En clair magnifique randonnée, très variée et un peu technique à réserver aux randonneurs avertis.

Ref : Carte IGN  3439 ET SEYNE.
Dénivelée totale : environ  1100 m (entre 1730 et 2739 m).
Distance : environ 11 km  –  Temps total : 6 à 7 h.
Difficulté : **** (Passages pouvant contenir de la neige en début de saison dans la montée à la Mournière, ou piolet, voir crampons, pourront éventuellement être utiles. Sinon couloir rocheux assez raide, environ 40°, qui sans être très difficile peut être un peu glissant sur terrain humide.
La traversée de la Crête de Roche Close est facile mais aérienne, étroite et exposée par endroit. Ensuite la descente, vers le Col des Têtes, présente quelques petits passages à desescalader ou à contourner par la gauche sur un terrain demandant de l’attention.
Descente du Pic des Tête, vers le Pas de Galèbre, est balisée en présentant 2 passages câblés dans des barres rocheuses, pas très difficiles mais, demandant de la vigilance).

Au départ de la route forestière du Clot la Pierre à 1733 m d’altitude, on poursuit jusqu’à la Grangette (1873 m) pour emprunter le sentier (voir panneau) qui monte au Col la Pierre (2433 m).
De là en montant un peu sur la crête, vers la Mournière, on suit ensuite une sente, vers l’Est,  bien visible dans les éboulis qui permet de rejoindre une épaule (point 2499 m). Remonter alors, en face dans les éboulis, la sente, qui rejoint la base d’un couloir, succession de gradins rocheux qui débouche à un collet entre les deux sommets (2671 et 2710 m) de la Mournière (voir photo →). Ce couloir n’est pas bien difficile à remonter mais il pourra contenir de la neige assez tard dans la saison ou bien être humide et légèrement glissant. Arrivée au sommet du couloir suivre facilement la crête vers le sommet de la Mournière (2710 m). Magnifique panorama sur la Vallée de Seyne.
Poursuivre par la magnifique Crête de Roche Close. Impressionnante, aérienne, effilée, voir très effilée par endroit. Ce n’est pas difficile techniquement, mais attention cela peut être exposé, donc concentration extrême et chute absolument à éviter. On atteint le sommet de Roche Close à 2739 m.
Suivre la crête vers le Sud, au début facilement dans une pente herbeuse, puis celle-ci devient un peu plus étroite et rocheuse. Quelques gradins, sont à franchir en désescalade en restant proche du fil versant Est. (Pas difficile techniquement, mais exposé par endroit). On rejoint ainsi le Col des Têtes.
La pente s’élargit et on atteint facilement le sommet du Pic des Tête (2662 m).
Pour la descente depuis le sommet vers le Pas de Galèbre le cheminement est balisé (cairns et traits jaunes). Repérer, sur la crête Nord-Nord-Est, le gros cairn qui indique le passage, contenant une chaine, dans un couloir orienté Sud qui permet de franchir une première barre rocheuse. (Voir photo ←). Le sentier traverse ensuite des éboulis pour venir franchir une deuxième barre rocheuse. On retrouve une chaine après une petite traversée (assez exposée) dans des gradins herbeux. Puis la deuxième barre franchie le sentier traverse vers le Pas de Galèbre (2496 m) d’où se dégage, au sommet de la crête, une magnifique et impressionnante vue sur tout le Cirque de Galèbre, malheureusement dans les nuages quand j’y suis passé.
Suivre alors le sentier balisé (voir panneau : La Grangette →) par quelques cairns et traits jaunes pour revenir, en bordure du Vallon de Vautreuil, vers le Vallon du Clot la Pierre, après avoir franchi la Barre de Vautreuil à son extrémité Ouest au niveau de la Cabane de Vautreuil, non marquée sur la carte.
On retrouve le sentier de montée à la Grangette et un peu plus loin le parking où on a laissé la voiture.

Pacou

Pacou

Laissez un commentaire