Claous-30-17

Tête de Vallon Claous

La Tête de Vallon Claous est un magnifique belvédère entre l’Ubaye, le vallon montant au Col de Vars et le Vallon de l’Infernet. Sommet assez pelé et rocailleux à 2945 m d’altitude, il attire néanmoins le regard et donne envie d’y monter. Au départ de St Paul, son ascension en passant par l’Ancienne Batterie de Vallon Claous, puis la crête Nord-Est et la descente par la crête Nord et le fond du vallon en fait une randonnée longue, sportive, et pleine d’intérêt.

Ref : Carte IGN  3538 ET AIGUILLE DE CHAMBEYRONCate Tête de Vallon Claous
Dénivelée totale : environ  1600 m (entre 1440 et 2945 m).
Distance : environ 14 km  –  Temps total : 7 à 8 h
Difficulté : *** – bon sentier pour rejoindre l’Ancienne Batterie de Vallon Claous et le bas du Vallon Claous jusqu’à 2250 m. Après il y a quelques sentes et quelques rares cairns, mais le cheminement par le fond du vallon et ensuite la crête Nord reste sans difficulté. La pente herbeuse à la fin du vallon pour rejoindre la crête vers 2700 m et ensuite la pente sous le sommet sont néanmoins un peu raides.
Claous 47-17-1Depuis le fond du vallon vers 2200 m, la pente pour rejoindre la crête Nord-Est (vers le point coté 2477 m) juste après la Tête de Cassoun est raide et totalement hors-sentier et sans trace. La crête Nord-Est n’est pas très dure techniquement à remonter (si ce n’est 2 ou 3 petits passages aériens où il faudra bien assurer ses pas). La partie finale demande à zigzaguer sur des petites vires pour atteindre le sommet. Le sommet Sud-Ouest, véritable sommet (2945 m) se fait en longeant une crête un peu plus escarpée, mais sans grande difficulté.Claous 01-17
Au départ du parking (1440 m) en bordure de la route D902 en aval du village de St Paul, prendre le sentier qui monte à l’Ancienne Batterie de Vallon Claous (2104 m). Cette Batterie est une propriété privée qui interdit l’accès au sentier qui monte vers la Tête de Cassoun, que nous voulions gravir en premier lieu, avant de faire la crête Nord-Est de la Tête de Vallon Claous. Nous sommes donc redescendus vers le fond du Vallon Claous jusqu’à une ancienne fontaine (vers 2050 m). Un sentier part juste derrière la fontaine pour remonter le vallon. Vers 2200 m nous avons quitté le sentier pour gravir la pente assez raide entre herbe et éboulis, sous la Tête de Cassoun, et rejoindre la crête vers le point coté (2477 m).
Le sommet de la Tête de Cassoun peut s’atteindre en empruntant à la base des rochers, une petite vire oblique qui mène dans un couloir, face Sud, à grimper (exposé).
La crête Nord-Est de la Tête de Vallon Claous est globalement assez large et se remonte sans difficulté, sauf à l’approche des point 2691 et 2788 où elle devient un peu plus escarpée et aérienne et demande un peu plus d’attention. La partie finale un peu plus redressée et rocheuse, se gravit en zigzaguant d’abord à droite puis à gauche sur une petite vire, qui débouche sur un petit couloir très incliné sur le fil de l’arête. Le dernier ressaut se contourne par la droite en longeant les rochers pour atteindre aisément le sommet Est.
La descente se fait par la crête Nord, en suivant la trace assez bien marquée, jusqu’à l’altitude 2750 m, où on bifurque vers les pentes d’herbe assez raides, versant Est, pour rejoindre le fond du vallon et le sentier.

 

Pacou

Pacou

Un commentaire

  • Alain Laporte
    28 août 2017 à 18 h 16 min

    Après être monté, assez facilement, à la Tête de Cassoun par son couloir Nord-Ouest, certes raide mais semi-herbeux ; pour en redescendre et poursuivre par la crête jusqu’à celle de Vallon Claous, lorsque j’ai vu la raideur de sa sortie et l’aspect plus que merdique de son couloir Sud, je me suis empressé de revenir vers le sommet pour emprunter la nervure de sa rive droite en y décrivant un Z ; j’y ai trouvé un rocher, qui m’a paru beaucoup plus sûr et surtout l’exposition y est bien moindre ! Cette variante me paraît être à conseiller, à la descente comme à la montée.

Laissez un commentaire