Combins3-80-15

Tour des Combins : Bourg Saint Pierre – Cabane de Mille – Refuge de la Panossière

Dénivelée total : environ 850 m entre Bourg St Pierre et la Cabane de Mille et 700 m entre la Cabane de Mille et la Panossière.
(1450 m si l’on passe par le Mont Rogneux le premier jour et environ 950 m si l’on passe par le col des Avouillon le deuxième jour.
Difficulté : ** Randonnée sur bon sentier.

Le tour des Combins est une des randonnées incontournables des Alpes, avec le tour du Mont-Blanc ou le tour du Mont-Rose, mais en moins fréquenté. Entre Suisse et Italie, en six étapes normalement, nous allons en effectuer 5 en laissant de coté le passage du col du Grand Saint Bernard. Cette randonnée offre des points de vue exceptionnels vers le massif du Mont-Blanc et les cimes et glaciers des Combins, en passant par le lac de Mauvoisin.
Etape 1 : Bourg-St-Pierre (1632m) – Cabane de Mille (2473m)
Début de la randonnée à Bourg-Saint-Pierre, où de l’autre coté de la route du col du Grand St Bernard on emprunte un bon chemin vers Axerin (panneau) et ensuite vers 2050 m d’altitude on traverse par un bon chemin en balcon dans les pâturages avec de très beaux panoramas sur le massif du Mont-Blanc. Après avoir traversé le torrent d’Allèves, dépassé les bergerie du Cœur et  de La Vuardette, on rejoint facilement le col de Mille et sa nouvelle cabane où nous passerons la nuit.
Pour les plus courageux après la Vuardette au niveau du petit lac situé à 2493 m on peut remonter le vallon de La Chaudière pour gravir le Mont Rogneux (3084 m). Le parcours est balisé et un sentier assez raide se suit sans problème. La descente pour rejoindre la cabane de Mille se fait par le sentier de la crête Ouest.
Etape 2 : Cabane de Mille – Refuge de la Panossière (2641m)
De la cabane de Mille on redescend par un bon sentier dans les alpages, face au Nord à la station de Verbier. Après être passé à coté du petit lac et une cabane à Seruay vers 2080 m, on remonte doucement à la Treufse (2092 m) d’où la vue est imprenable par beau temps. Puis le sentier nous emmène à la Cabane Brunet (2103 m) où l’on peut se restaurer et même dormir.
De là deux itinéraires sont possibles, 1) en se dirigeant vers le Sud-Est, un bon sentier et une petite passerelle suspendue, vous conduit à la Maye et remonte vers le glacier de Corbassière, 2) ou vous ne prenez pas la petite passerelle et vous montez au col des Avouillons (2 647 m). Les 2 sentiers vont se rejoindre aux abords du glacier de Corbassière que l’on franchit par une grande passerelle, inaugurée en juillet 2014, de 190 mètres de portée à 70 mètres au-dessus du glacier, . Le sentier remonte ensuite la moraine jusqu’au refuge de la Panossière.

 

Pacou

Pacou

Laissez un commentaire