Crête de la Combe Arnaude et Crête de la Rousse

En parcourant le Vallon qui monte au Col de la Rousse et à la Pointe de Rassis, on est impressionné par les belles falaises de la Pointe de la Selle. En face, de l’autre côté, ce Vallon est bordé par la Crête de la Combe Arnaude et ensuite la Crête de la Rousse. Bien sûr, vu la configuration des lieux, on se dit que le parcours de ces crêtes doit offrir des panoramas magnifiques. C’est effectivement le cas, la vue de chaque côté de ces crêtes est absolument grandiose, avec la Vallée de Molines – St-Véran d’un côté et la Crête de la Selle de l’autre, surmontée par le Massif des Écrins au loin.
Ce parcours, un peu technique, est certainement une des plus belles randonnées du Queyras.
Pour finir il est intéressant de traverser sous la Pointe de la Selle, pour rejoindre la crête de Lousselar, perturbée par ses dolines et de faire un détour pour observer le Ravin de Ruine Blanche depuis le GR5. Le retour par le collet de Fontantie et le GR5 permet ainsi de faire une belle boucle.

Ref : Carte IGN  3537 ET GUILLESTRE
Dénivelée totale : environ 950 m (entre 2110 et 2822 m).
Distance : environ 11,5 km  –  Temps total : 6 à 7 h.
Difficulté : **** la montée dans le grand couloir au Nord de Roche des Clots est plutôt raide et sportive. La crête, ensuite pour atteindre le sommet de Roche des Clots, est abrupte côté Est (Molines) et se fait sur des dalles inclinées côté Ouest avec des petits ressauts à franchir où il faut faire attention aux pierres qui peuvent rouler sous les pieds. Ensuite la crête se parcours facilement jusqu’au premier ressaut de la Crête de la Rousse, après le point coté (2727 m). Là il faudra mettre un peu les mains et faire attention à la qualité médiocre du rocher. Ensuite la crête ne pose pas de difficulté jusqu’au point coté (2822 m). Contourner alors le dernier ressaut par la gauche, pour rejoindre le point coté (2752 m), et  atteindre sans problème le sommet coté (2780 m).
Si vous avez une voiture tout chemin, on peut monter en voiture jusqu’à la Fontaine Rouge (2120 m) en empruntant la route forestière qui monte vers Sommet Bucher à partir de Château Queyras.
400 m avant la Fontaine Rouge, à l’endroit où la piste est rejoint par le GR5, on grimpe direct, assez raide, pour rejoindre, le deuxième sentier de Bois des Bourrels qui nous permet d’accéder facilement aux Vallonnets. Puis rejoindre la base du grand couloir qui descend au Nord de Roche des Clots et au Sud du point coté (2626 m), qui présente un ressaut plutôt difficile à franchir si on voulait faire toute la crête depuis Serre des Vallonnets (voir photo ←) .
Ce couloir est assez raide et assez sportif à remonter.
Arrivés sur la crête poursuivre vers Roche des Clots en contournant les ressauts, versant Ouest, avec quelques escaliers faciles où on posera un peu les mains. Faire attention terrain un peu délité.
La suite de la crête, après Roche des Clots est plus aisée jusqu’au premier ressaut de la Crête de la Rousse (voir photo →). On escalade facilement (II terrain assez délité) ce ressaut en faisant un S  pour accéder au sommet (2827 m).
On poursuit sans difficulté sur la crête jusqu’au dernier sommet (2822 m) et on contourne le dernier ressaut rocheux en descendant versant Sud-Est  pour rejoindre le collet coté (2752 m).
Le reste ne pose pas de difficulté pour rejoindre le Col de la Rousse (2745m) et le Vallon pour redescendre jusque sous la Pointe de la Selle, où on passe un petit collet herbeux pour trouver en contrebas une sente qui traverse vers l’Ouest et rejoint la crête de Lousselar.
En poursuivant cette large crête parsemée de dolines on rejoint en dessous le sentier du GR5 qui monte vers le Col du Fromage. Remonter alors ce sentier jusqu’au Ravin de Ruine Blanche.
Rentrer ensuite, en revenant en arrière sur le GR5, en passant par le collet de Fontantie, où on pourra observer un bel arbre mort  pouvant faire l’objet de belles photos (voir photo ←), et en suivant ce GR jusqu’à la Fontaine Rouge.

 

Pacou

Pacou

Laissez un commentaire