P-Pinier-10-17

Petit Pinier

Le Petit Pinier avec ses 3100 m est guère moins haut que son grand frère le Grand Pinier qui culmine à 3117 m, mais il est un petit peu plus difficile d’accès. Moins fréquenté aussi, son ascension reste très intéressante. Le parcours décrit en passant par le Lac Faravel, un petit lac au Fond de la Cabane et le Lac Fangeas, en fait une longue randonnée très variée.

Ref : Carte IGN  3437 ET ORCIERES MERLETTE.Carte P Pinier
Dénivelée totale : environ  1700 m (entre 1440 et 3100 m).
Distance : environ 19 km  –  Temps total : 7 à 8 h.
Difficulté : *** Hors sentier un peu raide pour rejoindre la crête, vers les Têtes de Pommette. Ensuite la crête ne présente pas vraiment de difficulté jusqu’à l’antécime 3039 m. La descente au petit collet, avant la crête finale du Petit Pinier, demande à faire une peu de désescalade. La crête finale se fait sur un terrain assez détritique et demande un peu de précautions, mais n’est finalement pas très difficile.
La descente vers le Fond de la Cabane se fait par une traversée dans des éboulis raides, qu’il faudra ensuite descendre. Ce n’est pas très agréable, mais ensuite tout le Fond de la Cabane se descend bien en naviguant au mieux.

Au départ du Parking au fond de la Vallée de Fressinières (1440 m), on emprunte un sentier (hiver ou normal) pour monter au petit village de Dormillouse. Récupérer ensuite le sentier qui monte au Lac de Faravel (2386 m). Du Lac de Faravel remonter, hors-sentier, vers le Sud-Est pour venir à l’aplomb des Têtes de Pommette. GravirUvernaus 32-14 alors un éboulis et un couloir assez raide pour atteindre la crête à l’Ouest des Têtes de Pommette (2689 m). Suivre cette large crête jusqu’à l’antécime du Petit Pinier à (3039 m). La descente au collet coté (3030 m) se fait en dés escaladant avec attention le ressaut rocheux (le rocher n’est pas très bon). La crête finale, pour atteindre le Petit Pinier, est assez détritique et demande à faire attention où on pose le pied, mais pas si difficile qu’elle n’y paraît. Contourner, par la droite, une tour rocheuse de forme carrée au milieu, sinon suivre au mieux le fil.
Pour la descente, revenue au collet (3030 m), il est possible de traverser vers l’Est dans le pierrier assez raide pour ensuite descendre directement vers le Fond de la Cabane vers le point coté (2712 m). Ne pas hésiter à tirer vers la droite pour visiter un petit lac vers (2630 m). Ensuite suivre au mieux les meilleures pentes herbeuses, en tirant vers la gauche, pour rejoindre le fond du Vallon et pouvoir traverser le Torrent de Ruffy, par la passerelle, au-dessus du point coté (2093 m).
Remonter un peu et soit rejoindre le sentier de Terres Blanches au niveau des Balmettes, soit naviguer entre les petites barres rocheuses et suivre le chemin des moutons pour rejoindre le Lac de Fangeas (1990 m) en longeant un peu plus le torrent.
Du Lac Fangeas le sentier vous ramène facilement au parking.

 

Pacou

Pacou

Un commentaire

  • Alain Laporte
    5 novembre 2017 à 15 h 59 min

    Bravo Pascal, pour cet article et sa très belle illustration photographique, je me permets d’apporter une petite information complémentaire à ta précision : « Contourner par la droite, une tour rocheuse de forme carrée au milieu, » car si je suis bien passé comme toi à la montée, à la descente, j’ai testé l’autre côté et j’ai trouvé que c’était certes légèrement plus exposé, mais techniquement tout aussi facile, voire même plus facile ! Après, c’est à chacun de choisir ce qui lui paraîtra le plus aisé !…
    Alain

Laissez un commentaire